14 mai 2020.

_

Il m’arrive parfois lorsque je veux décompresser, de prendre mon appareil photo et d’aller dehors pour capturer quelques images de plantes ou d’insectes. C’est un peu comme d’explorer le monde, même si ce n’est que dans mon arrière-cour. Et les découvertes sont innombrables.

À Noël dernier (2019) j’ai eu une belle lentille macro Olympus pour explorer le monde minuscule presque invisible à l’oeil nu. J’avais déjà quelques lentilles pouvant faire de la macro, m’offrant de belles possibilités tout en étant limité à une certaine distance et à un certain grossissement des sujets. Mais cette lentille me permet de faire de fort grossissements, montrant des détails encore invisibles et surprenants!
Sur les images de cette page, vous pouvez glisser la souris sur la photo.

Mais en regardant les photos sur mon ordinateur, quel ne fut pas ma surprise de voir un autre insecte encore plus petit que je n’avais même pas vu lors de la session de photos. Regardez sur la photo du haut. On voit bien la guêpe, mais on peut aussi distinguer cet autre insecte dans le coin inférieur gauche.

Un petit insecte ressemblant à une fourmi, avec un corps gris globuleux, des antennes placées sous ses yeux et un appendice buccal en forme de triangle inversé. Hum… Bizarre de face ce petit insecte. Moi qui croyais que la guêpe était petite! Ce sont des collemboles (Sminthurus viridis), une espèce de puceron ravageur, mais utile dans la nature.

Il y a tellement de choses à découvrir dans la nature. Chaque fois que j’explore le monde minuscule, je trouve que c’est un spectacle grandiose!

Guêpe (Vespula germanica)
Total Page Visits: 356 - Today Page Visits: 1