Mon nom est Denis Bombardier,
Je suis photographe (amateur) depuis l’âge de 14 ans. Ce goût pour immortaliser le temps me vient probablement de mon père qui filmait et photographiait ses enfants et la nature lors de toutes les occasions possibles, voyages, vacances, baignades de fins de semaines, randonnées, pique-niques et autres. Il y a une cinquantaine d’années, la technologie ne permettait pas de capturer les images et vidéos comme aujourd’hui. La seule façon de capturer des images en mouvement était d’utiliser ces merveilleuses caméras à pellicules 8mm et Super8. Le temps de capture maximum par film était de 3 1/2 minutes! Si on voulait faire un film plus long, on utilisait plusieurs bobines et on les assemblait manuellement, bien entendu, après réception des films envoyés au développement.

J’ai donc fait l’apprentissage de la photographie avec un premier appareil 126mm avec pellicule, que l’on appelait négatif, et ensuite avec un 110mm compact équipé d’un flash à 4 coups. On devait changer ce cube flash après ces 4 utilisations. Par la suite on devait envoyer la petite cassette contenant le négatif pour le faire développer et attendre parfois une semaine avant de voir nos photos.

L’appareil 110mm ressemblait beaucoup à ceux que l’on voyait dans les films d’agents secrets de l’époque des années 70, ce qui lui donnait une grande popularité auprès des jeunes ados comme moi. Mais pour la qualité de la photo, on pouvait demander mieux! Suite au développement du négatif par la compagnie Kodak, on recevait les photos papier et les négatifs en bandelettes de 4 photos. Aujourd’hui, imaginez la différence avec nos cellulaires qui prennent des milliers de photos et des vidéos gratuitement et on les voit immédiatement!

Par la suite j’ai acheté un appareil 35mm pouvant prendre 36 photos sur la même bobine et ayant une lentille supplémentaire vissable sur l’appareil. La qualité était de beaucoup supérieure, mais ça restait très dispendieux et c’était impossible de savoir à l’avance si les photos seraient bonnes. Ça m’a permis de faire mon apprentissage en photographie. Durant les années qui suivirent, j’ai photographié les événements familiaux et surtout la nature. J’ai fabriqué mon agrandisseur avec une grosse boite de conserve et je me suis familiarisé avec le développement noir et blanc.

La vie a fait en sorte que j’ai fait la même chose que mon père qui était si fier de ses enfants, en photographiant mes enfants et en utilisant une grosse caméra vidéo portée à l’épaule pour immortaliser leurs propres aventures. Pour les conserver, je devais mettre ça sur papier photo et les vidéos sur cassettes VHS qui pouvaient enregistrer 2 hres en bonne qualité (pour l’époque). Bien sûr, cette “bonne qualité” est dépassée aujourd’hui. 😉 Maintenant, on peut faire ça avec le téléphone cellulaire que l’on porte à la ceinture ou dans une poche de pantalon! Plus besoin de papier ou d’énorme caméra, de trépied ou de batterie de rechange.

Au début des années 2000, j’ai démarré mon entreprise de services multimédias. Photographe et vidéaste professionnel d’événements, montage vidéo, retouche de photos, visites virtuelles sur sites web et CDROM, transfert de photos papier et diapositives en format numérique, etc… étaient mon champ d’action. J’ai aussi enseigné brièvement le montage vidéo pour le Cégep de Saint-Hyacinthe et été gérant d’un laboratoire photo pour une chaîne de magasin bien connue. La technologie a évolué, les années ont passé et j’ai fermé boutique pour un travail moins stressant. Je suis présentement dessinateur pour une firme d’arpenteurs-géomètres.

La photographie a été et demeure mon plus grand hobby!

🙂

©Denis Bombardier 2018

Images liées:

Total Page Visits: 1644 - Today Page Visits: 2